Alimentation du chien : les aliments préparés

L’un des avantages des aliments préparés est que leur composition est constante et en général énoncée sur l’emballage. Toutefois, il convient de bien les connaître, car des différences notables de composition et de préparation existent entre les conserves, les aliments semi-humides et les aliments secs.

La classification habituelle de ces produits est la suivante :

Produits humides

Ce sont les conserves en boîtes de fer. Elles contiennent 70 à 80 % d’eau. Ce sont par essence des produits à dominantes protéique et lipidique. Certains sont des aliments complets. La plupart sont à compléter avec des glucides, parfois des minéraux et des vitamines.

Ce sont aussi les viandes fraîches ou cuites à conserver au froid qui proviennent des abattoirs de volailles et contiennent entre 55 et 65 % d’eau. Dans ce cas, on dispose d’une source de viande osseuse qu’il convient toujours de compléter et d’équilibrer en glucides cuits, vitamines, autres protides, etc.

La caractéristique des produits humides est d’être d’une appétence très souvent supérieure à celle des produits secs.

Produits semi-humides

D’une teneur en eau de 25 à 30 %. Ces aliments cuits par extrusion sont stabilisés par du sucre et des conservateurs. Ils sont de peu d’intérêt en élevage.

Produits secs

Ce sont des granulés, biscuits, croquettes, farines, flocons, etc., dont la teneur en eau est inférieure à 14 %, ce qui leur assure une conservation à l’air libre sans précaution particulière.

Ils sont complets ou complémentaires de produits carnés. Ces produits sont ceux qui se développent le plus dans le marché des aliments préparés. Ils ont l’intérêt d’être faciles d’emploi, économiques, et — si on se réfère au tableau ci-contre — on constate que ce sont les aliments secs complets qui se rapprochent le plus des normes nutritionnelles NRC, sur les plans protéique et lipidique notamment.

Dans le cas de préparations mixtes et d’utilisation de viandes ou d’abats frais, il convient à la fois d’en bien connaître la composition et d’en assurer la conservation dans de bonnes conditions.

Le rationnement est aisé à établir si l’on dispose d’une alimentation connue dans sa composition et dont l’équilibre est réalisé entre l’apport énergétique et celui des différents composants cités plus haut.

Les recherches très poussées des fabricants d’aliments pour chiens — compte tenu de leur taille, de leur poids, de leur âge, mais aussi de leur utilisation — permettent de trouver dans les gammes diversifiées qu’ils proposent aujourd’hui une réponse appropriée à tous les besoins, et évitent les déviations d’une « cuisine » personnelle trop souvent liée au goût du maître (anthropomorphisme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *