L’alimentation du chien selon les âges

Chaque âge a ses besoins spécifiques. S’il faut assurer la croissance du chiot par une alimentation riche en protéines, il est certain que celle d’un chien en pleine force de l’âge ou dont les forces sont déclinantes doit être ajustée en fonction de ses activités.

Le chiot

Jusqu’à l’âge de quatre mois, le chiot, dont l’appareil digestif n’est pas accoutumé à digérer, doit recevoir plusieurs petits repas par jour, à heures fixes. Au fur et à mesure de sa croissance, les repas s’espacent pour passer de trois à deux rations. La rapidité avec laquelle le chiot grandit nécessite un réajustement constant de son régime alimentaire. Si vous craignez les carences et si cela devient pour vous une préoccupation majeure, vous pourrez vous procurer les croquettes « spécial chiots» vendues dans le commerce et qui contiennent tous les éléments nutritionnels indispensables à sa croissance, avec les dosages requis.

Le chien adulte

A partir de 12 mois, votre chien ne doit plus recevoir qu’un seul repas par jour s’il est sédentaire et de taille petite à moyenne, et deux rations s’il a une vie active, sportive ou s’il est de grande taille. Bien entendu, il s’agit de généralités, aussi dans le doute, demandez conseil à votre vétérinaire. Lui seul connaît votre chien et son rythme de vie.

Le chien âgé

Là aussi, il n’y a pas de règles strictes. D’une façon générale, on sait que les chiens de races petites ou moyennes ont une longévité supérieure à celle des chiens de grandes races. Le début du vieillissement pour les premiers se situerait vers l’âge de sept ans, et pour les seconds vers l’âge de cinq ans. Aussi, lorsqu’on parle de réduire l’alimentation du chien âgé, on devrait prendre d’abord en considération son rythme de vie: est-il toujours très actif, moyennement actif ou bien passe-t-il son temps à dormir, à rechigner au moment des sorties, ou encore a-t-il tendance à prendre du poids ? La réponse à ces questions, en concertation avec votre vétérinaire, vous guidera sur les apports nutritionnels à lui fournir. Cependant, si vous demeurez dans l’incertitude au sujet des rations, aidez-vous des gammes d’aliments « spécial chiens âgés» ou «seniors» parfaitement adaptées aux besoins de votre chien, quel que puisse être son degré d’activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *