Se séparer de son chien

Plusieurs raisons peuvent conduire à se séparer de son chien. A moins d’avoir eu un chien qui n’a pas pu être socialisé correctement et qui présente des risques d’agressivité — ce qui peut inciter à s’en séparer sans trop de peine —, la plupart des possesseurs de chien éprouvent un véritable chagrin quand ils sont obligés de se séparer de cet ami hors pair.

Déménager

Préoccupez-vous suffisamment tôt de toutes les formalités à accomplir si vous devez déménager ou voyager en compagnie de votre chien pour vous installer momentanément ou définitivement dans un autre pays. Vous éviterez de mauvaises surprises, dont la mise en quarantaine parfois, si les vaccinations requises et le carnet de santé de votre chien ne sont pas à jour.

Quand le chien vieillit

Lorsque l’on a passé de dix à quinze ans de sa vie près de son animal favori, le voir vieillir est souvent un déchirement. L’arthrose, la cécité, l’incontinence et autres problèmes liés à l’âge obligent à un comportement adapté à son état de santé. Le vétérinaire est toujours de bon conseil à ce sujet.

Quand le chien est malade

Souvent, la question cruciale de l’euthanasie se pose lorsque le chien est atteint d’une maladie incurable qui le fait souffrir physiquement et fait souffrir son maître moralement. L’attachement est si grand que la décision est la plupart du temps retardée jusqu’à ce que, encouragé par le vétérinaire sur l’inanité de poursuivre un traitement douloureux et coûteux, le geste qui met fin aux jours de son compagnon est posé. C’est une terrible épreuve, que certains surmontent en jurant de ne plus jamais reprendre d’animal, et d’autres en adoptant immédiatement un nouveau chien. Finalement, tout est affaire de sentiment personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *