Les origines du chien

S’il est vrai que l’on s’interroge plus souvent sur les origines de l’être humain que sur celles de nos amies les bêtes, bon nombre de personnes aimeraient pourtant bien connaître celles de leur animal favori, le chien.

Sans entrer dans une étude scientifique poussée, on peut dire que le chien qui nous accompagne au quotidien — de son nom scientifique Canis familiaris — fait partie de la famille des canidés qui compte près d’une quarantaine d’espèces parmi lesquelles figurent le renard, le coyote, le chacal et le loup.  Si l’on n’est pas encore certain de la filiation du chien il pourrait s’agir moderne avec son ancêtre le loup — du chacal ou du coyote —, cette hypothèse semble la plus vraisemblable. Voici des milliers d’années que l’être humain et le chien partagent joies et travail.

Que le « meilleur ami de l’homme» ait été chasseur, gardien, sauveteur ou tout simplement compagnon, son histoire d’amour avec l’être humain remonte loin à travers les âges. Des témoignages de leur relation apparaissent dans les documents les plus anciens qui soient, les parois de grottes. Le chien est le premier animal que l’être humain a domestiqué.

Il existe des traces de la domestication du chien datant de plus de 15 000 ans. A cette époque reculée, les êtres humains et les chiens vivent en bande. La faim et la recherche de gibier, les amènent à se rencontrer souvent. Puis, sans doute, à coopérer.

L’être humain, dont le cerveau se développe rapidement, devient capable de créer des outils et reconnaît dans le chien des qualités qu’il n’a pas ou qu’il maîtrise moins bien: des facultés physiques dont un odorat très développé, la rapidité et l’endurance. Tout cela le pousse à faire du chien son ami, son allié. Quand l’être humain se sédentarise, le chasseur devient berger, il élève ses chiens, cherchant à créer de meilleures races, propres à ses besoins.

Il y parvient rapidement. Bientôt, le chien est célébré en Chine, en Egypte, à Rome. De nos jours, le plus souvent, il est un ami, un compagnon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *