Les principales maladies du chien

La maladie de Carre

C’est une maladie très contagieuse, souvent mortelle. Elle se déclare entre trois mois et deux ans.

Les signes apparents  de la maladie de carré

Le sujet perd tout appétit, il est triste, ses yeux sont larmoyants, son nez est sec, chaud, la fièvre (40°) est constante.

La maladie peut évoluer ensuite de plusieurs façons différentes :

  • L’abattement du chien devient extrêmement prononcé, le chien ne mange plus du tout, il boit beaucoup, il vomit, il fait en diarrhée.
  • Le chien peut aussi tousser, éternuer ; il semble avoir quelque chose qui le gêne dans le gosier et fait des efforts pour vomir. Les narines suintent et laissent échapper un liquide jaunâtre ou verdâtre. La respiration du chien est courte, ses flancs battent ; il a de la fièvre, il est essoufflé pour un rien ; il a des crachats souvent striés de sang. Cette deuxième forme de l’évolution de la maladie est souvent plus grave que la première.
  • Le chien ne mange pour ainsi dire plus du tout et il demeure en quasi-permanence, affalé dans un coin. Le chien conserve cette attitude durant plusieurs jours, puis tout à coup, il se relève et se met à manger voracement tout ce qu’on lui présente ne semblant jamais rassasié. Contrairement aux apparences, le chien n’est pas sur la voie de la guérison et c’est un très mauvais signe réclamant d’urgence une nouvelle visite du vétérinaire. Le chien malade est en effet, sous le coup d’une méningite ou de convulsions, la paralysie peut le prendre et l’emporter très vite. Cette troisième forme évolutive de la maladie est donc, elle aussi, extrêmement grave.
  • Si la maladie évolue plus lentement, le chien atteint se couvre de pustules et dégage une odeur infecte. Mais c’est une chance, le chien bien traité par un vétérinaire compétent se remettra au bout d’une huitaine de jours de ce mauvais passage.
  • Parfois, le chien succombe rapidement malgré tous les soins qui lui sont prodigués. Dès les premiers symptômes relatés plus haut, le chien s’étend, pousse de temps à autre de sourds gémissements, demeure inerte durant deux ou trois jours et meurt sans avoir repris connaissance après avoir sombré complètement dans un état comateux.

Un chien peut survivre face à ce genre de maladie et surtout être efficacement protégé se doit d’être vacciné et aussi d’être à jour de vaccination. Pour ceux qui hésite à le faire, il faut savoir que les mutuelles pour chiens remboursent se genre de prestation donc l’aspect financier ne doit pas être un frein à la bonne santé de votre chien.

Les Ténias

Ce sont des vers plats et longs, se subdivisant en plusieurs espèces dont l’une atteint 5 mètres de longueur. Les ténias provoquent des troubles intestinaux suffisants pour arrêter la croissance du sujet atteint. On remarque leur présence par des anneaux se trouvant à la surface des excréments. Un chien se traînant souvent sur le derrière n’a pas de ver dans la queue, suivant la croyance populaire, mais il est infesté de ténias.

Les maladies de la peau

L’Eczéma

L’eczéma peut être une maladie héréditaire mais ce n’est pas forcé. Une mauvaise hygiène, trop de puces ou de poux, une nourriture trop échauffante peuvent donner au chien un bel eczéma.

L’eczéma peut être sec ou suintant.

Dans le premier cas, le chien présente des rougeurs au ventre ou sur les faces des cuisses. Le chien se gratte énergiquement et rien ne peut l’en empêcher, sa peau devient vite très rouge. Cette forme d’eczéma peut devenir chronique, surtout chez les chiens âgés. Elle n’est pas mortelle.

Dans le second cas, l’eczéma commence à se présenter sous la forme d’une petite tache rouge à un endroit quelconque du corps. La tache devient boutonneuse, un bouton qui grandit, éclate dégageant une sécrétion malodorante. Bien soigné, le malade guérit relativement vite.

La Gale

La gale se présente sous deux formes :

  • Des petites taches rouges pouvant aisément être confondues avec l’eczéma, apparaissent un peu partout sur la tête, puis gagnent tout le corps en formant des pustules, puis des croûtes.
    Cette forme est très contagieuse et peut se transmettre à l’homme qui en guérira très vite d’ailleurs. Mais un chien mal soigné de la gale finit par en mourir…
  • Le chien perd des petites touffes de poils, la peau demeure simplement nue. Si le malade n’est pas soigné énergiquement, la peau dénudée rougit, se couvre de boutons suppurants. Tout le corps finit par être recouvert et la mort enlève le sujet.

Les maladies respiratoires

La tuberculose

Cette maladie est rare chez le chien. Elle se produit si le sujet vit dans un milieu humainement tuberculeux. Le chien perd alors son appétit, maigrit, fait souvent de la température, son ventre grossit anormalement.

La bronchite

C’est souvent une complication de la Maladie de Carré mais ce n’est pas forcé. Le chien atteint tousse, éternue, manque d’allant, est fiévreux et perd son appétit. Le nez coule.

La pneumonie

Cette maladie est presque toujours contractée à la suite d’un refroidissement. Le sujet atteint est très abattu, fort fiévreux, n’a plus d’appétit. Sa respiration est fort difficile et le chien respire constamment par la bouche. Il tousse péniblement, crache des mucosités épaisses.

Le rachitisme

Cette maladie atteint les chiens mal nourris, non aidés au cours de leur croissance par des vitamines appropriées et du calcium ou vivant constamment enfermés. Les os grossissent exagérément, accusent des déformations, deviennent noueux. Si l’affection n’est pas soignée, le chien devient très réceptif à la Maladie de Carré et s’il en réchappe, il marchera difficilement.

L’anémie

Cette maladie est décelable à la pâleur des muqueuses (palais, gencives, etc.) et à la faiblesse du chien, fatigué à la moindre sortie. Elle peut provenir de multiples causes.

La Maladies des reins

La forme la plus courante et la plus insidieuse de la maladie des reins est la néphrite. Le chien apparaît nerveux, inquiet, semble souffrir du ventre, manque d’appétit, boit beaucoup, se déplace avec peine.  Tout cela ne semble pas tellement grave. Mais s’il n’est pas soigné à temps, le chien vomit fréquemment, maigrit et succombe.

Les maladies de l’appareil digestif

Ces maladies trouvent leur source dans une mauvaise alimentation, un logement froid, humide, inconfortable. Il faut donc veiller à ce que le chien ait à sa disposition des aliments sains, de l’eau propre, qu’il soit logé au chaud.

La stotmatite

Le chien manque d’appétit, sa bouche est chaude, de teinte rouge foncé et elle peut être ulcérée. Les dents sont souvent recouvertes de tartre. L’animal bave et exhale une mauvaise odeur.

L’indigestion

C’est un mal bien connu mais aussi un trouble passager ne tirant pas à conséquence et provenant de l’ingurgitation d’une alimentation trop copieuse ou de qualité inférieure. Le chien vomit et ne récidive pas.

Gastrite et entérite

Si le chien a des nausées, s’il vomit fréquemment, s’il est triste, abattu, s’il a soif, s’il recherche surtout les endroits frais pour se coucher en adoptant la position du plat ventre, s’il est constipé, il y a toutes les chances pour qu’il soit atteint de gastrite. Mais si, au lieu de constipation, le chien va en diarrhée, il s’agit d’une entérite.

Dans les cas graves, le chien est aussi très fiévreux.

Comment protéger la santé de votre lévrier arabe ?

Ce qu’il faut savoir sur le lévrier arabe : c’est un chien utilisé soit pour la chasse ou les courses de lévriers ce qui fait qu’il a plus de chance d’avoir des blessures ou des accidents lors de la pratique de ces activités. En effet, lors de ces exercices, ses membres sont très sollicités et il est fréquent de voir des ruptures des ligaments croisés ou des luxations de rotule. Il arrive également que le sloughi soit blessé par un animal (comme le sanglier) lors des parties de chasse. Pour éviter tout imprévu et tout problème de santé, il est nécessaire de le couvrir par une mutuelle pour chien sauf que la plupart des assureurs animaliers ne proposent cette race parmi leur panel d’offres. Cela s’explique par le fait que le lévrier arabe soit un chien rare dans les pays européens comme la France ou encore la Belgique alors que dans les pays du nord de l’Afrique comme le Maroc ou encore l’Algérie, ou sinon le Moyen Orient, le lévrier arabe est très répandu. De nombreux français commencent à s’intéresser à cette race mais rencontre des difficultés pour les assurer en ligne. Fort heureusement, certains comparateurs proposent actuellement cette race parmi la liste des chiens à assurer, c’est le cas des sites Toutoupourlechien, Misterassur, Kelassur. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à les consulter pour une offre personnalisée.

L’empoisonnement

Le chien est un gourmand parfois inconséquent. Habitué aux sucreries, il recherche tout ce qui en a l’apparence et happe, avidement les liquides sirupeux et très sucrés.

Il lui arrive alors de ramasser des médicaments qui ne sont pas faits pour lui ou de boire, par exemple, un sirop soporifique. Des gens malveillants peuvent offrir à votre boxer une « boulette» contenant du poison.

Dans les deux cas, le chien conservera son apparence normale. Puis deux ou trois heures plus tard, il va marcher comme s’il était ivre, puis se coucher en lançant ses pattes de tous les côtés, comme s’il avait des convulsions. Son ventre va bleuir puis noircir, sa langue va sortir légèrement de sa bouche, il poussera des petits cris plaintifs.

Dès les premiers symptômes d’un empoisonnement, il est urgent d’intervenir, en appelant le vétérinaire sur-le-champ. Un vomitif devra être ingurgité le plus tôt possible, quitte à forcer le chien à avaler une poignée de gros sel marin. Et pourtant cette dernière façon de faire est à proscrire formellement pour obtenir des vomissements d’un chien malgré qu’elle soit appliquée couramment par certains éleveurs, car elle provoque des maladies d’estomac.

Mais c’est une question d’instants et le chien peut mourir si le vétérinaire tarde trop. Dans certains cas d’ailleurs, l’intervention de l’homme de l’art sera inutile. Néanmoins tout dépend souvent, de la rapidité des soins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *